Un pays sans eau ni électricité ? C'est une foutaise ou quoi ?


Par , le dans Racine
 On propose de lire ici la lettre du député ABDOULFATAH SAID MOHAMED adressée au ministre de l'énergie.
Monsieur le Ministre de l’énergie
De l’eau et de l’électricité : ici et maintenant
Un cri de détresse. Les foyers des comoriens ont renoué depuis des semaines avec le manque les coupures d’eau potable, les délestages intempestifs et à rallonge. Etant donné que nous ne pouvons pas indéfiniment nous éclairer à la bougie pendant que d’autres utilisent notre argent public pour leur confort et à préparer le sommet des présidents des Iles de l’Océan Indien. Nos hôtes seront reçus dans l’obscurité. Dignité où est tu ? Une honte nationale. Les comoriens sont exaspérés par cette situation. Cette situation inclut l’extrême majorité des familles, des étudiants et des travailleurs comoriens. Travailleurs parmi lesquels les tailleurs, les coiffeurs et les vendeurs de denrées périssables ont une activité ralentie voire détruite par l’amateurisme de la gestion de la société MA-MWE et par le concours de tâtonnements hasardeux qu’offrent les techniciens de la dite société. Du fuel ?