Coupe du Monde 2018: Qualification historique pour les Comores après son nul 1-1 face au Lesotho


Par , le dans l'actualité comorienne
Coupe du Monde 2018: Qualification historique pour les Comores après son nul 1-1 face au Lesotho Ce soir les Comores viennent de rentrer dans l'histoire du Football Africain. Après le match nul à Moroni (0 à 0), les Coelacantes viennent d'éliminer le Lesotho avec un nul (1 à 1) chez eux. Une foule nombreuse de jeunes et moins jeunes, d'hommes et de femmes, des citoyens des 4 îles de l'archipel ont envahi les rues de la Capitale et les grandes places Comme Badjanani, Caltex, Bangweni Mtsangani, Place de l'indépendance et surtout le stade des vétérans d'Ajao, ce soir.

Ils se sont identifiés avec fierté, amour et dévouement aux symboles de la République. Le tout Président Tourqui Salim a galvanisé la foule au stade Ajao aux côtés du maire de la Capitale. Peu avant qu'il prenne la parole, la foule tel un seul homme a entonné l'hymne national. Tout ému et aux bords de larmes le président Tourqui affirme que cette victoire historique qui amène les Comores dans le 2 tour des préliminaires de la Coupe du monde 2018 en Russie, est celle du peuple comorien, de sa jeunesse, de son gouvernement, des partis d'opposition et de tous les comoriens de la diaspora. Le président dit ne pas oublier les violentes critiques et insultes contre lui et Amir Abdou le coach. Mais il pardonne et veut aller de l'avant.

Le Président de la fédération de football des Comores dit avoir été honoré par le premier coup de fil qu' il a reçu ce soir. Il s'agit d'un appel d'Issa Hayatou Président de la Confédération Africaine de Football et Président par intérim de la FIFA. Le camerounais président Hayatou a félicité son homologue comorien et lui a rappelé des propos qu' il lui a tenu, il y a 4 ans: "dans un avenir relativement proche, les Comores compterons parmi les grandes nations du football en Afrique, disait l'actuel Président de la FIFA.

Pour sa part le maire de la Capitale a remercié le Président Tourqui pour les efforts sans relâche de valorisation du Football de notre pays et de la place qu' il commence à occuper dans l'Océan Indien et en Afrique. Il a appelé l'ensemble des Comoriens à se rendre en masse à l'aéroport international Prince Said Ibrahim ce jeudi pour accueillir les Coelacanthe, même s'ils ne seront pas nombreux à revenir à Moroni à cause de leur contrainte de calendrier de championnat en France, en Angleterre et en Grèce notamment.

Mohamed Abdou Mbechezi