La plupart de ceux qui ont poussé les comoriens à célébrer la fête ce vendredi ont été arrêtés


Par , le dans l'actualité comorienne
La plupart de ceux qui ont poussé les comoriens à célébrer la fête ce vendredi ont été arrêtés Azali tient à sa vie et ne veut plus entendre parler d'Aïd et de vendredi en même temps.
Plusieurs villes et villages qui ont décidé de célébrer la fête de l'Aïd aujourd'hui ont été envahis par l'armée du Colonel Azali Assoumani.
Beaucoup de personnes ont été arrêtées et même bastonnées.