Sanduk Nioumadzaha : 9 millions KMF dérobés dans le coffre-fort


Par , le dans l'actualité comorienne
Sanduk Nioumadzaha : 9 millions KMF dérobés dans le coffre-fort Lundi, la gérante de l'établissement micro-bancaire de Nioumadzaha découvre stupéfaite, le coffre fort vidé. Le coffre, qui n'a pas été forcé, contenait de l'argent mais aussi de l'or.



Lundi matin. La gérante du Sanduk de Nioumadzaha se rend, comme à l'accoutumée, sur son lieu de travail. Sur place, la directrice de cet établissement de micro-finance se rend compte qu'elle a perdu ses clés.

Elle contacte aussitôt sa collègue, la caissière, et emprunte les doubles du trousseau. Mais quelle n'a été sa surprise quand elle a découvert le coffre-fort vide.

On parle de neuf millions, en liquide, volatilisés, sans compter l'or dont on ne connaît pas encore la valeur.

Les documents, également, sont introuvables. Ce qui donne du fil à retordre à ce Sanduk qui ne numérise pas les informations de ses clients.

Après investigation, il s'avère que la clé utilisée pour vider le coffre est celle de la gérante laquelle, ainsi que l'agent de crédit sont maintenues en garde à vue.

La caissière a été relâchée après avoir été entendue pour les besoins de l'enquête. Des agents de l'union des Sanduk assurent le fonctionnement régulier de cette agence sise à Nioumadzaha Bambao. L'enquête elle, se poursuit.

Toufé Maecha