La banque du gouverneur Hassane Hamadi: de la pure arnaque


Par , le dans l'actualité comorienne
La banque du gouverneur Hassane Hamadi: de la pure arnaque Un an après qu'un prélèvement de salaire est imposé aux fonctionnaires de Ngazidja, en vu de financer la société d'investissement solidaire des Comores (SFIS) du gouverneur Hassane Hamadi, rien n'est jusqu'alors clair dans ce sujet. Pourtant, plus de 200 millions sont déjà récoltés par l'exécutif de Ngazidja. En dehors de 300 millions des vignettes automobiles, le gouverneur Hassane Hamadi et son gouvernement se font discrets et inactif pour qu'on puisse oublié cette manne financière.
Revenant sur sa Banque dont elle est une affaire personnelle, le gouverneur Hassane Hamadi a pu taillé sur mesure son statut en faisant de lui même, le président d'honneur du conseil d'administration et comme directeur général de la banque encore virtuelle son premier conseiller Abdillahi Mbaé.
Loin d'être d'être une société d'investissement solidaire, la banque virtuelle est immatriculée et enregistrée au nom d'Abdillahi Mbaé.
Avec un récépissé du ministère de l'intérieur, et immatriculation au registre du commerce et de crédit mobilier, la banque virtuelle n'a toujours pas fait l'objet d'une agrément de la banque centrale malgré l'arnaque que les fonctionnaires de Ngazidja sont entrain de subir depuis le mois d'avril 2017, jusqu'à nos jours.

Nakidine Hassane