Mayotte : Un journaliste en garde à vue


Par , le dans l'actualité comorienne
[clicanoo]Nos confrères de la Lettre de Malango, rapportent dans leur édition d’hier qu’un photographe français indépendant, Vincent Nguyen, travaillant pour le quotidien national Libération, a été menotté et placé en garde à vue, lundi à Mayotte, après avoir été arrêté à bord d’un kwassa en provenance d’Anjouan. Le journaliste effectuait un reportage sur les migrations dans l’archipel des Comores. Parti à 4 heures du matin d’Anjouan à bord d’un kwassa où se trouvaient dix autres personnes, le journaliste a été menotté. Officiellement placé en garde à vue, le journaliste a retrouvé sa liberté quelques dizaines de minutes plus tard, après que le directeur de la police aux frontières et le parquet en aient été informés. Il a cependant subi un interrogatoire d’une heure, “comme il s’en fait après chaque interception de kwassa dans le cadre d’une enquête judiciaire”, affirme-t-on à la préfecture. “L’agent qui m’a interrogé voulait savoir si j’avais payé le voyage des autres passagers. Quand j’ai expliqué que j’étais un journaliste, il a voulu me décrédibiliser, car je n’étais qu’un pigiste – je n’avais donc pas de commande d’un journal. Il a également douté de mon matériel”, relate le journaliste.