COUP D'ETAT INSTITUTIONNEL : L'opposition à ADDIS ABEBA ce vendredi 10 avril 2015


Par , le dans l'actualité comorienne
COUP D'ETAT INSTITUTIONNEL : L'opposition   à ADDIS ABEBA ce vendredi 10 avril 2015 En effet bien que lourdement battue lors des dernières élections législatives qui se sont déroulées aux Comores du 25 janvier au 22 février 2015 ,la mouvance présidentielle du Dr Ikililou Dhoinine, s'obstine mordicus à refuser d'admettre, sa défaite et cela malgré son score médiocre de 16 députés sur 33 alors que l'opposition Républicaine elle, récolte haut la main la majorité absolue avec 17 députés proprement élus.

S'en fermant dans une logique suicidaire, allant jusqu'au boutisme les partisans du Dr Ikililou Dhoinine s'attribuent au moyen d'un coup de force digne des pratiques d'une République bananière , le perchoir et s'arrogent dans la foulée tous les pouvoirs de la nouvelle assemblée au mépris du règlement intérieur de cette auguste institution , foulant aux pieds par la même occasion , un certain nombre de principes constitutionnels.

Toute cette mascarade électorale a pu se produire grasse à l'aide des forces de l'ordre , obéissantes aux injonctions des membres du gouvernement qui ont investi l’hémicycle pour la circonstance , ont pris soin de séquestrer les 17 députés de l'opposition Républicaine afin de les empêcher sous la menace , d'user de leur droit constitutionnel.

Cette délégation composée des membres de l'opposition Républicaine qui sont : Said Larifou, Fahmi Said Ibrahim et Ahmed djaffar . Cela n'est qu'une première étape dans leur offensive diplomatique . Cela sera t-il suffisante pour ramener à la raison la mouvance présidentielle du Dr Ikililou Dhoinine rien n'est certaine tellement ces partisans sont obtus , bornés . L'avenir nous le dira !