Où vont les millions encaissés illégalement tous les jours par un fonctionnaire du gouverneur Mouign


Par , le dans l'actualité comorienne
Où vont les millions encaissés illégalement tous les jours par un fonctionnaire du gouverneur Mouign Un simple fonctionnaire du service des domaines, couvert par Mouigni car cela se passe en plein jour, crée et encaisse un taxe illégale.
Un détournement de fonds au vu et au su de tout le monde. Non seulement Mouigni ne fout rien pour améliorer le quotidien des comoriens de Ngazidja mais il a le culot d’organiser un gros racket au détriment de sa propre population !
En effet, l’Administration Générale des Impôts et Domaines (AGID) a adopté via l’arrêté N°15-019/VP-MFEBICEP/CAB du 17 avril 2015 un forfait de 10 000 KMF comme taxe fiscale pour l’immatriculation des terrains bâtis et non bâtis. Cette mesure conformément au décret N°13-87/PR du 2 aout 2013 est valable pour une durée de 5 ans.
Malgré cela, le fonctionnaire de mouigni perçoit 8% (au lieu de 10 000 Francs comoriens soit 20 €;) de la valeur de chaque terrain bâti et non bâti au mépris des textes en vigueur au grand dam des usagers du service public qui se font déplumer sans que personne s’inquiète.
Un simple fonctionnaire nargue non seulement les usagers mais aussi l’Administration Générale des Impôts et Domaines ; le Vice-président chargé des finances et le président de la république en tout impunité !!!
Rappelons que ces 8% encaissés n’existent plus dans aucun texte règlementaire aux Comores et ne sont pas prévu par le budget consolidé des Comores.
Puisque les montants demandés sont la plupart du temps exorbitants et la plupart des usagers n’arrive pas régler la totalité des fameuses 8% de racket en cash, certains usagers disent que le fonctionnaire en question demande à être payé en nature, c’est-à-dire à recevoir un morceau du terrain pour son propre compte ou pour le compte de son chef de gouverneur !!!!