L’Angola et les Comores veulent mettre en place une commission mixte en vue de faciliter les échanges

Partager

L’Angola et les Comores veulent mettre en place une commission mixte en vue de faciliter les échanges entre les deux pays d’ici à décembre prochain, a déclaré le président comorien, Azali Assoumani.

L’homme d’État comorien, qui s’est entretenu avec la presse à l’issue d’une rencontre avec le président angolais, João Lourenço, en marge de la septième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD7), a déclaré que son pays a besoin de l’expérience de l’Angola.

Assoumani a affirmé que les Comores ont un potentiel dans les domaines de l’agriculture et de la pêche, raison pour laquelle il entendait renforcer la coopération avec l’Angola dans ces secteurs.

Il a saisi cette occasion pour remercier le soutien de l’Angola aux Comores de devenir membre à part entière de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).

Il a déclaré avoir informé le Président Lourenço de la tenue d’une conférence de donateurs pour les Comores en décembre de cette année.

Selon qui a invité le président Lourenço à assister à la conférence des donateurs, cet événement sera parrainé par le président français, Emmanuel Macron.

Partager