SAMBI AURA-T-IL LE MÊME SORT QU’ALI SOILIHI?


  |   915  |  Commentaire (1)  |  Racine
Je ne vous cache que depuis la mise en mandat de dépôt du Présidé Sambi la question sur son sort me préoccupe ardemment. En effet si on élucide l’évolution des événements politico-tragics que connaissent le pays on est en droit de se poser la question. Est ce que la vie de Sambi est en danger? Comme je l’ai évoqué dans un de mes posts le Parti Juwa n’a de nom et d’existence qu’à travers la personne Sambi et a posteriori sa personnalité. Le Juwa démembré ou même decapité survivra grâce à Sambi même en prison. Dans le cas où ce dernier aurait à disparaître, le Juwa ne survivrait pas. Et je peux vous l’assurer que je ne suis pas le seul à le penser. Beaucoup de mes compatriotes le pensent de gauche comme de droite, de la mouvance comme de l’opposition.

A qui profiterait une disparition physique de Sambi? Bien sûr à tous ses opposants et à ceux qui le détestent physiquement comme politiquement
D’où mon appel à tous les démocrates et les organisations internationales de veiller scrupuleusement aux conditions d’incarcération de Sambi. J en appelle à Amnisty international de s’inviter à La Défense de Sambi.

Beaucoup de questions se posent. Pourquoi lui avoir privé de son cuisinier? On va me répondre parce qu’il est un prisonnier comme les autres. Et je rétorquerai qu’il est seul et préparer un seul repas n’est pas comme préparer un repas collectif de plusieurs personnes. Donc facile de manipuler le repas d’une seule personne. (Scénario d’empoisonnement).
Pourquoi avoir renvoyé les civils de chez lui et ne laisser que les militaires? Pour moi c’est homogénéiser des éventuels témoins d’un événement. Lequel? Tous les scénarios sont possibles mais une tentative d’évasion est plausible.

Je saisi donc la communauté internationale de se préoccuper du cas de Sambi car son mandat de dépôt n’est pas justifié. C’est un homme qui s’est présenté de lui même à la justice comorienne vu que la justice a été saisie de l’affaire de la citoyenneté économique alors même qu’il se trouvait à l’étranger. Et personne ne l’a contraint à revenir aux Comores. Le mandat de dépôt se justifie t il dans ce cas?

En conclusion, les autorités judiciaires ont la responsabilité du sort réservé à Sambi que j’espère aura un dénouement heureux.

MIEUX VAUT PRÉVENIR QUE GUÉRIR

Adam Jimmy


Envie de publier aussi votre Tribune libre, cliquez ICI