Azali affiche sa volonté d’adopter le Covid-organics lors d’un entretien téléphonique avec son homologue malgache

Partager

Le samedi 2 mai 2020, le Président Azali Assoumani et le Président de la République Malgache, Andry Rajoelina, ont eu un long entretien en visioconférence, sur la situation de la pandémie du COVID19, dans leurs deux pays respectifs.

Prenant la parole en premier, le président Azali Assoumani, a exprimé la « solidarité » et la « sympathie » du gouvernement et du peuple comoriens, « face au défi du moment et au combat noble » que le Président malgache «a engagé contre le COVID-19.»

Le Président Azali a remercié le Président malgache de «l’accueil fraternel réservé aux ressortissants comoriens à Madagascar » et l’a assuré que « vos compatriotes, nos frères et sœurs malgaches sont chez eux, ici aux Comores».

Revenant sur la prise en charge des malades, le Président comorien dit être persuadé que « Madagascar, sous votre leadership, est sur la bonne voie pour éradiquer définitivement cette pandémie sur la Grande Ile ».
Azali a tenu aussi à « saluer l’action puissante engagée par Madagascar contre le COVID-19 et sa propagation » et a chaleureusement félicité son homologue « à la suite du lancement du covid-Organics dans votre pays frère ».
Dans la foulée, il a adressé ses compliments « aux chercheurs de l’Institut Malgache de Recherche Appliquée dont les travaux ont permis de découvrir ce traitement, le plus efficace à ce jour contre le COVID-19 », disant que les Comoriens n’en sont pas surpris car ils connaissent « depuis fort longtemps, l’efficacité de la médecine et de la pharmacopée malgaches ».

Selon le Président, « le COVID-Organics constitue un immense espoir pour toute l’humanité ».
Le Président Azali a présenté la situation aux Comores, en démontrant que « les mesures qu’il a prises, en vue de protéger notre pays et sa population, contre le Covid-19, datent de janvier dernier ».
Il a conclu son propos, en souhaitant « bénéficier de l’expérience malgache et disposer du COVID-Organics » pour son pays.

Le Président a rassuré le Président Rajoelina que le ministre des Affaires étrangères entrera en contact avec son homologue malgache pour prendre les dispositions pratiques afin de rendre effectif la disponibilité du médicament malgache aux Comores.

Le Président de la République Malgache, SEM Andry Rajoelina, a assuré au Président AZALI que « Madagascar dispose des connaissances » techniques et scientifique » et « du savoir faire empirique » et « c’est pour cette raison que les travaux de l’Institut Malgache de Recherche Appliquée », ont porté leurs fruits aujourd’hui ».
Il estime que c’est grâce à ce leurs recherches que Madagascar a « pu mettre en place l’élaboration de ce remède et qui s’appelle covids organics » ; le Président de la République malgache Andry Rajoelina a déclaré que « Madagascar est là et affirme son soutien » mais aussi sa « volonté à aider les pays amis » à « nous mettons gracieusement le Covid-organics à la disposition de tous les malades comoriens », à charge pour les ministres des affaires étrangères des deux pays de trouver le moyen le plus rapide pour l’acheminer vers les Comores.
Selon lui « Il s’agit d’une guerre », mais pas avec les armes car « ce n’est plus une guerre militaire, mais dieu nous adonné la nature et bien sûr les plantes médicinales et dieu merci nous en possédons ».

Rajoelina affirme que « Madagascar possède le plus grand stock d’artémesia en Afrique et la meilleure qualité au monde actuellement ».

Il a clos son entretien en abordant le sujet se la sécurité entre les îles. Apres les mesures prises pour interdire les liaisons aériennes, il a demandé la collaboration des forces de sécurité maritimes pour empêcher la circulation des embarcations clandestines.

Beit-Salam

Partager