Azali promet de traquer ses ennemis partout où ils seront : « ils ne seront pas à l’abri nulle part »

Partager

Lors de sa visite au Camp militaire d’Itsundzu, le président putchiste à Azali Asoumani a menacé de s’en prendre à quiconque ira à l’encontre de sa loi quelque soit son statut.

«Qu’ils soient agriculteurs, commerçants, hommes politiques ou journalistes, ceux qui violent la loi (sa loi évidemment car ceux qui sont envoyés en prison sous ses ordres n’ont violé aucune loi, ndlr) ainsi que tous les auteurs, instigateurs ou complices de violences contre les citoyens, les autorités ou qui s’attaquent à ceux qui ont en charge la sécurité de tous, s’exposent à la rigueur de la loi et ne seront pas à l’abri nulle part», a menacé le président samedi lors de son discours au camp militaire.

Partager