Candidat Said Baco: « Je me suis retiré pour préserver la paix à Mwali, face à un pouvoir ultra-minoritaire » (vidéo)

Partager

Je me suis retiré pour préserver la paix à Mwali, face à un pouvoir ultra-minoritaire qui en refusant ouvertement d’appliquer la loi électorale, voulait pousser à la violence.

Pour Said Baco Attoumane, les centaines de soldats postés à Mwali étaient là pour faire peur et si besoin faire plier ses électeurs.
Le candidat malheureux cite 2 faits de la journée, illustrant le refus total de son adversaire M.Fazul et les siens, soutenus par le pouvoir, de se soumettre aux lois :
après l’expulsion de ses assesseurs, le candidat, accompagné de M. Soilihi, membre de la CENI, du président de la CEII et d’un assesseur s’est rendu au bureau de vote de Bwangoma, village de Fazul. Le Président du bureau de vote sans argumenter refusa purement et simplement de laisser entrer l’assesseur.
La même situation se répéta à Mbatse , village de M. Baco.

L’armée prévenue refusa d’intervenir.
Le Représentant de la CENI, la plus haute instance électorale du pays, et le président de la Commission Électorale Insulaire Indépendante n’avaient aucune influence.

Pour Baco la seule issue responsable était de se retirer.

Hayba

Partager