Communiqué de l’Ambassade de France suite à l’arrivée de l’aide humanitaire française à Moroni

Partager

Communiqué de presse du 02.05.2019
Aides de première urgence française à l’Union des Comores.

Le Champlain, bâtiment de la Marine nationale française a débarqué mercredi 1er mai 4,7 tonnes de fret à destination des populations comoriennes sinistrées par le cyclone Kenneth. Jacqueline Bassa-Mazzoni, Ambassadrice de France, les représentants de la PIROI, du Programme alimentaire mondial (PAM) et du Croissant Rouge comorien ainsi que ceux du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale et du ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Environnement comoriens ont assisté aux manœuvres de livraison de la cargaison du Champlain au terminal de Moroni.

Les opérations ont été menées avec l’aide des Douanes, de la Garde-Côte comorienne et du personnel du port.Basé à la Réunion, « Le Champlain » a été détourné d’une mission initiale pour l’Afrique du Sud, afin d’apporter une première aide aux Comores. Le Champlain est un bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer de la Marine Française.L’Ambassadrice s’est ensuite rendue à l’entrepôt d’où sont distribués les stocks disponibles par le réseau de distribution de la PIROI à l’échelle du pays.

La PIROI est la Plateforme d’intervention régionale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans l’Océan indien, outilrégional d’intervention rattaché à la Direction des relations et des opérations internationales de la Croix-Rouge française qui mène depuis 2000 un vaste programme de gestion des risques de catastrophes (GRC) dans la zone sud-ouest de l’océan Indien.Basée à la Réunion, la PIROI intervient sur toute la zone sud-ouest de l’océan Indien aux côtés des Sociétés nationales membres du programme. Elle dispose donc d’une capacité de réponse rapide à tous types de situations de catastrophes et peut intervenir en appui aux sociétés nationales dans les plus brefs délais. Ce 1er mai 2019, c’était avec le concours des FAZSOI (forces armées françaises de la zone sud de l’Océan indien) et du Centre de Crise et de Soutien (CDCS) du Ministère français des Affaires étrangères que la PIROI a pu procéder à cette action humanitaire d’urgence.

Ambassade de France à Moroni 

Partager