Dix-huit migrants sri-lankais arrivent à Mayotte, une première

Partager

À Mayotte, dix-huit migrants en provenance du Sri-Lanka ont été interpellés par la police coloniale lundi matin sur une plage du sud de l’île. Une arrivée inédite pour  cette île comorienne sous occupation illégale de la France.

C’est une première Mayotte. Dix-huit migrants en provenance du Sri-Lanka ont été interpellés par les forces de l’ordre lundi 27 mai dans la matinée sur une plage du sud de l’île Mayotte, a confirmé la préfecture.

« Ils se trouvent actuellement en zone d’attente d’un centre de rétention administrative et ont tous déposé des demandes d’asile auprès de l’Ofpra, qui vont être traitées rapidement », a indiqué mardi Étienne Guillet, directeur de cabinet du préfet de Mayotte, contacté par InfoMigrants.

Mercredi, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, s’est montré pressant quant à l’instruction de ces dossiers. « J’ai demandé à nos services, à l’Ofpra de faire en sorte que l’instruction soit la plus rapide possible […] Leur dossier individuel sera examiné. Les auditions sont en cours et s’achèveront très vite ».

Les migrants sri-lankais, seize hommes et deux femmes, ont déclaré avoir quitté leur pays il y a une quinzaine de jours, et leur bateau, un boutre en bois avec des voiles équipé d’un moteur, s’est échoué à N’gouja, l’une des plages du Sud les plus touristiques de l’île. L’embarcation, en difficulté, a été signalée aux forces de l’ordre par la municipalité.

Avec InfoMigrants

Partager