Une poignée d’étudiants comoriens au Sénégal ont manifesté contre le hold-up électoral

Partager

Ce dimanche, une poignée d’étudiants comoriens au Sénégal se sont réunis à L’IFACE pour dénoncer le hold-up électoral, la dictature et les assassinats perpétrés sous les ordres de son excellence Azali Assoumani.

Au Sénégal, se trouve en ce moment une petite communauté comorienne comptant environ 2000 têtes dont la plupart sont des étudiants. Ceux qui étaient présents lors de la manifestation ne font même pas le 10% des comoriens résidant en ce moment au pays du tiebou dieune. Et cela s’explique par le fait que la majorité n’était pas au courant de la manifestation.

« Je n’y étais pas parce que je n’étais pas au courant de cette manifestation. J’ai entendu dire que dimanche prochain, il aura une autre manifestation devant l’ambassade des Comores. Cette fois, j’y serais inchallah », explique Mohamed Ali.

Mariama Mohamed, étudiante au Sénégal, explique il s’agissait d’une manifestation d’un groupe de potes.

« Des amis qui ont opté ne pas alerter les autres, ont manifesté contre la dictature. Et c’est une bonne chose. Mais s’ils avaient mis au courant tout le monde, il allait avoir beaucoup du monde car nous sommes nombreux à ne pas aimer ce qui se passe en ce moment dans notre pays », a expliqué Mariam.

Les responsables de l’amical des étudiants, élèves et stagiaires comoriens au Sénégal n’ont pas tardé à publié une note pour se désolidariser de la manifestation. La note explique que ledit amical est apolitique et qu’il refuse de voir son nom attribué à une manifestation politique.

Partager