Ikoni : le B52, un groupe soutenant Azali, sommé d’aller voter ailleurs

Partager

Ikoni avait annoncé la couleur avant le début de la campagne, aucun meeting dans la ville, la jeunesse est en deuil jusqu’à ce que justice soit faite sur le meurtre de Ahamada Gazon.

Une position qui a mis tout le monde dans l’embarras surtout les partisans de la mouvance qui ont multiplié les manœuvres pour casser cet embargo. Mais rien n’a marché jusqu’à l’avènement du B52, un groupe de jeunes qui s’apparente à une milice et qui serait affilié au parti Orange du Ministre de l’intérieur. Le B52 semblait avoir pris le pouvoir à Ikoni au point que un habitant éclairé a parlé d’une opa sur la ville par le B52.
Mais avant hier, la donne a changé, un meeting qui devait se tenir sur une place publique a été empêché, les jeunes de l’opposition ont saccagé l’installation ce qui a engendré une bagarre, échange de coups, jet de pierre et autres objets.

La gendarmerie qui a été appelée à la rescousse par M. Younoussa Ben Imani, a refusé d’ intervenir. La bagarre a été stoppé par la médiation de quelques personnalités de la ville.
Il y a eu des blessés, surtout du côté des B52 dont certains ont été transporté à l’hôpital.

Hayba Fm

Partager