JIOI 2023 : Les Comoriens évoquent la ‘guigne’ et l’humiliation

Partager

Il n’y aura définitivement pas de visite du Conseil International des Jeux (CIJ) aux Comores dans le cadre des Jeux des iles de l’océan Indien 2023. Les Comoriens parlent de ‘guigne’, eux qui avaient été à l’origine désignés pour organiser les 10es Jeux.

Comores, au même titre que Maldives sont les candidats des Jeux de 2023. Pour pouvoir désigner le prochain pays organisateur, il est de coutume que le CIJ rende une visite des lieux pour avoir une idée précise si le pays candidat peut accueillir cette manifestation. Or, si les membres du CIJ se sont fixés sur une visite de prospection aux Maldives, d’ici la fin de ce mois ou en début d’avril, il n’en demeure pas moins vrai que c’est toujours l’incertitude concernant les Comores. La raison évoquée étant que le Seychellois Antonio Gopal, président du Cij reste injoignable. Ce qui ne semble pas plaire aux Comoriens.

Nous nous souviendrons en effet que les Comores se sont vus remettre le drapeau des 10es Jeux à La Réunion lors de la cérémonie de clôture des 9es Jeux à La Réunion en 2015 de la cérémonie de clôture des 9es Jeux à La Réunion. Mais que par la suite le CIJ avait statué que le pays d’Ibrahim Ben Ali, président du Comité sportif et olympique comorien, n’allait pas pouvoir respecter les conditions imposées par le comité organisateur. C’est ainsi que Maurice prit le relais de l’organisation des 10es Jeux.

Une tournure qui ne semble pas plaire aux Comoriens qui parlent ‘d’humiliation’ et de ‘guigne’. En effet, la Gazette des Comores écrit que « c’est une énième humiliation » ou encore que le « sport comorien nécessite-t-il une cérémonie anti-guigne? », se disant « lâché dans le continent et marginalisée dans l’océan Indien. »

Pourtant, la partie comorienne avait misé gros et était venue à Maurice avec une forte délégation le mois dernier pour la cérémonie d’ouverture de la troisième réunion du Conseil International des Jeux (Cij) à l’hôtel Voilà Bagatelle et en déléguant la ministre des Sports comoriens, Ladeanti Houmadi.

Il est bon de signaler que les Comores se sont retirées des 9es Jeux tout juste après la cérémonie d’ouverture à cause d’un incident durant le défilé des athlètes. Gageons que l’incertitude qui règne autour des Jeux de 2023 n’aura pas d’incidences sur la prochaine réunion de juillet prochain.

Inside.news

Partager