« La décision des Comores d’ouvrir un consulat dans la ville occupée d’al-Aaiun est une attaque inacceptable »

Partager

Le chef de la Commission des affaires étrangères du Front Polisario M’hamed Kheddad a affirmé que la décision du gouvernement des Comores d’ouvrir un consulat dans la ville occupée d’al-Aaiun est une «attaque inacceptable » contre la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

« Nous avons envoyé des correspondances aux Nations Unies (ONU) et à l’Union africaine (UA) pour condamner cette attaque inacceptable des Comores », a déclaré Kheddad dans une interview accordée au journal « Massiwa Comores ».

«Le gouvernement sahraoui et le Front Polisario prendront toutes les mesures juridiques, politiques et diplomatiques au niveau de l’UA et de l’ONU pour obliger le gouvernement des Comores à reconsidérer cette décision hostile qui ne sert que les objectifs expansionnistes marocains au détriment du peuple de la République sahraouie », a-t-il déclaré.

Partager