La SADC félicite le Malawi pour ses élections démocratiques et Azali pour son putsch réussi

Partager

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des relations internationales et de la coopération de la République de Namibie et ancien Président du Conseil des ministres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), l’honorable Netumbo Nandi – Ndaitwa, a félicité le Malawi et cinq (5) autres pays de la SADC pour la tenue d’élections pacifiques et réussies — nous avons opté de supprimer les termes pacifiques et réussies dans la mesure où aux Comores, il s’agissait d’un putsch ensanglanté.

Nandi-Ndaitwa a tenu ces propos lors de la cérémonie d’ouverture du Conseil des ministres de la SADC qui s’est tenue à Dar es Salaam, en Tanzanie, en prévision du 39e Sommet ordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la SADC, les 17 et 18 août 2019.

Elle a déclaré que la tenue d’élections crédibles et pacifiques n’était pas une tâche facile, d’où la nécessité de féliciter ces États membres et leurs gouvernements. Elle a ajouté que cela s’inscrivait dans les efforts collectifs de la SADC visant à consolider la paix et la gouvernance démocratique dans la région de la SADC.

Les autres pays qui ont tenu des élections cette année sont le Royaume d’Eswatini, la République démocratique du Congo (RDC), la République de Madagascar, l’Union des Comores et la République d’Afrique du Sud.

Elle a également salué la signature de l’accord de paix et de l’engagement de paix entre le gouvernement de la République du Mozambique et la Renamo, qui visent à mettre fin à l’hostilité au Mozambique et à consolider davantage la paix entre les habitants du Mozambique.

Dans son allocution, la Secrétaire exécutive de la SADC, Son Excellence M. Stergomena Lawrence Tax, a exprimé sa profonde gratitude aux présidents du Sommet et du Conseil pour avoir incité la SADC à lancer un appel humanitaire régional en réponse au cyclone Idai.

Elle a ajouté que la SADC avait tiré une leçon sérieuse de la catastrophe et que le Secrétariat était en train de mettre en œuvre la stratégie de préparation et de réponse aux catastrophes de la SADC, ainsi que le Fonds pour les catastrophes de la SADC.

En mars et avril de cette année, plusieurs États membres de la SADC, dont le Malawi et les Comores, ont été lourdement touchés par les cyclones tropicaux Idai et Kenneth, qui ont entraîné des pertes de vies et des moyens de subsistance sans précédent, ainsi que des dommages à l’infrastructure sociale et économique.

Au cours de la cérémonie d’ouverture du Conseil des ministres de la SADC, la République de Namibie a cédé la présidence de la SADC à la République-Unie de Tanzanie. En acceptant la présidence du Conseil des ministres de la SADC, le professeur Palamagamba John Aidan Mwaluko Kabudi, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération de l’Afrique de l’Est de la République-Unie de Tanzanie, a déclaré qu’il allait concrétiser le thème du Sommet avec l’aide et la coopération de l’ensemble des États membres de la SADC. Le thème du 39ème Sommet ordinaire de la SADC est «Un environnement favorable au développement industriel inclusif et durable, à l’augmentation du commerce interrégional et à la création d’emplois».

Partager