Le consulat des Comores à Majunga a demandé aux autorités portuaires de ne laisser partir aucun bateau à destination des Comores

Partager

C’est dans cette ville de Madagascar que se sont réfugiés la plupart des anciens militaires comoriens. La plupart d’entre-eux détiennent des boites privées qui livrent des services de sécurité dont des agents de sécurité. Le gouvernement d’Azali a donc peur, que ces anciens camarades de l’actuel chef du gouvernement de transition puissent envoyer des cargaisons d’armes au CNT des Comores, dirigé par le colonel Campagnard.

Pour cela, le consulat des Comores à Majunga, sous les ordres d’Azali, demande aux autorités portuaires malgaches de ne laisser partir aucun bateau à destination des Comores depuis le port de Majunga. Cela risque d’avoir des conséquences graves car ce port est aussi le point de départ de plusieurs tonnes des produits alimentaires destinés aux Comores.

 

Partager