Le drapeau comorien dans la liste noire selon l’indice MoU de Paris

Partager

Le drapeau comorien se trouve parmi les 14 drapeaux mis dans une liste noire selon l’indice MoU (pour « Memorandum Of Understanding ») de Paris. Les résultats sont issus d’un examen des inspections et des immobilisations des navires sur une période glissante de trois ans.

Comprendre le MoU (source wikipédia)

Le « Mémorandum d’entente de Paris sur le contrôle des navires par l’État du Port » ou « Paris Memorandum of Understanding on Port State Control » ou MOU (pour « Memorandum Of Understanding ») plus généralement dit « Memorandum de Paris » est un « accord international » signé en 1982 entre 14 nations maritimes, et qui en regroupe aujourd’hui 271.

Il vise à améliorer la sécurité maritime par un meilleur contrôle des navires dans les ports, via des procédures mieux harmonisées.
Il prévoit des inspections vérifiant (toujours dans les ports), que les navires sont conformes aux diverses conventions internationales en vigueur dans le domaine maritime.

Le mémorandum édicte aussi, sur la base de ses inspections une liste noire des pays à risque. Par exemple, en 2000, cette liste recensait 26 pays dont 13 en catégorie « très grands risques ». Une partie au moins de la base de données des inspections est ouverte et libre d’accès.

Partager