Les Emirats Arabes Unis annoncent 50 millions de dollars pour soutenir les Comores lors de la conférence des donateurs à Paris

Partager

Cette promesse s’ajoute aux 50 millions de dollars alloués par la FADD au soutien de projets liés à l’énergie, à l’eau et à d’autres projets aux Comores.

Les Émirats arabes unis se sont engagés à apporter une aide au développement de 50 millions de USD, en plus d’un montant précédent de 50 millions USD alloué cette année par le Fonds pour le développement d’Abou Dhabi , ADFD, pour soutenir des projets de développement aux Comores.

Les Émirats arabes unis ont fait cette annonce lors de la « Conférence des donateurs pour le soutien de la République unie des Comores », qui a débuté à Paris, en présence de Azali Assoumani, président des Comores.

La ministre des Affaires étrangères, Maitha Bint Salem Al Shamsi, dirigeait la délégation des Émirats arabes unis à la conférence. Elle comprenait le sultan Mohammed Al Shamsi, le sous-ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale pour le développement international, Mohammed Saif Al Suwaidi, Le Directeur général de la FADD et Saeed Mohammed Saeed Murshid Al Maqbali, ambassadeur des Émirats arabes unis aux Comores.

« La participation des EAU à la conférence est due aux directives de leurs dirigeants de soutenir les Comores et d’aider leur gouvernement à surmonter les défis de développement du pays, afin d’assurer son développement économique général », a déclaré Al Shamsi.

Al Shamsi a ajouté que le soutien fourni par les Émirats arabes unis et les pays donateurs permettrait au gouvernement des Comores de mettre en œuvre son programme national par le biais de projets vitaux contribuant de manière positive à l’amélioration des conditions de vie et des secteurs économiques, en créant des emplois et en stimulant la croissance économique dans le pays.

Al Suwaidi a souligné que la conférence des donateurs était une occasion importante de fournir le soutien nécessaire pour aider le gouvernement comorien à développer son activité économique et à créer des opportunités d’investissement. Il a également souligné la volonté du Fonds de nouer des relations solides et de trouver des mécanismes pour une coopération constructive avec le gouvernement comorien afin de contribuer efficacement à la réalisation du développement durable.

Il a déclaré que les directives des dirigeants avisés contribuaient à l’établissement de relations stratégiques entre le Fonds et de nombreux pays africains. Le fonds espère travailler ensemble en tant que partenaire clé avec le gouvernement des Comores en finançant des projets prioritaires nationaux dont l’impact positif s’étend à divers secteurs clés et contribue à un développement inclusif et durable, a-t-il ajouté.

Le Fonds pour le développement d’Abou Dhabi entretient des liens étroits avec les Comores depuis 1979 et a financé plusieurs projets de développement dans divers secteurs stratégiques, notamment l’énergie, l’eau, les transports, la santé et l’éducation.

Partager