Les Etats-Unis ordonnent au personnel de son gouvernement de quitter immédiatement les Comores

Partager

Les Etats-Unis ont ordonné à l’ensemble du personnel de son gouvernement de quitter les Comores en raison de tirs et de troubles politiques, a annoncé jeudi l’ambassade américaine dans une alerte à son site Internet.

« L’Union des Comores connaît des coups de feu, des troubles politiques et des perturbations des infrastructures », a indiqué l’alerte. « Le personnel du gouvernement américain a reçu l’ordre de quitter le pays ».

L’ambassade a mis en garde les citoyens d’éviter les rassemblements et les manifestations, de disposer de plans d’évacuation qui ne dépendent pas de l’aide du gouvernement américain et de revoir leurs plans de sécurité personnelle.

Selon l’ambassade, l’Union des Comores a connu des manifestations, des troubles civils et des barrages routiers entravant les déplacements depuis les élections du 24 mars.

« Les déplacements officiels et personnels des chefs de mission aux Comores sont limités jusqu’à nouvel ordre, à l’exception des déplacements critiques jugés essentiels par le chef de mission adjoint », a déclaré l’ambassade des Etats-Unis.

Partager