Les États-Unis se rangent aux côtés du peuple Comorien et appellent Azali au dialogue

Partager

Après avoir appelé les américains qui se trouvent aux Comores à quitter le pays, les États-Unis d’Amérique viennent d’indiquer qu’ils ne soutiendront jamais un dictateur qui prend en otage son peuple.

Ils se disent suivre l’évolution de la situation sécuritaire aux Comores et se rangent aux côtés du peuple persécuté.

Les Etats-Unis appellent au dialogue et au retour de la démocratie.

Partager