Les pays de la SADC confrontés à des pénuries alimentaires dues au changement climatique

Partager

Le chef du secrétariat de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), a déclaré dimanche que la plupart des 16 États membres du bloc régional étaient confrontés à des pénuries alimentaires.

Domingos Gove, directeur de l’alimentation, de l’agriculture et des ressources naturelles au secrétariat de la SADC, a déclaré que la production agricole de la région était actuellement dans un état déplorable.

« Il y a un déficit alimentaire dans la plupart des régions de la région. Les Etats membres de la SADC – à l’exception de l’Afrique du Sud et de la Zambie, qui ont des stocks relativement importants « , a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Dar es Salaam, principal centre commercial de Tanzanie, à l’approche des 39e Chefs d’Etat et de gouvernement de la SADC, prévue pour les 17 et 18 août.

M. Gove a souligné que les précipitations étaient très mauvaises dans toute la région, aggravant des catastrophes telles que les ouragans qui ont récemment causé des dommages indescriptibles au Mozambique, au Malawi, à Madagascar et aux Comores.

Il a dit que le Comité d’évaluation de la vulnérabilité environnementale de la SADC surveillait la situation dans les différents États membres du bloc.

«Nous travaillons avec divers comités nationaux de vulnérabilité environnementale. C’est un processus continu », a-t-il déclaré en réponse à la demande d’informations de Xinhua sur la situation alimentaire dans la région.

«Ces comités nationaux cherchent des solutions aux conséquences du changement climatique», a-t-il déclaré.

La SADC est une organisation qui regroupe 16 États membres. Créé en 1980 en tant que Conférence de coordination du développement de l’Afrique australe, il a été transformé en août 1992 en Communauté de développement de l’Afrique australe.

Sa mission est de promouvoir une croissance économique et un développement socio-économique durables et équitables grâce à des systèmes efficaces et productifs, une coopération et une intégration renforcées, une bonne gouvernance ainsi que la paix et la sécurité afin que la région puisse devenir un acteur efficace et compétitif sur la scène internationale et dans le monde.

Partager