Menacé de mort par la dictature d’Azali, Toufé aurait trouvé refuge à Mayotte

Partager

Le rédacteur en chef du journal Masiwa Komor aurait choisi sauver sa peau. Il aurait fui Ngazidja et se trouverait en ce moment à Mayotte entrain d’admirer la beauté des anjouanaises et celle des minettes malgaches dans les plages de Mamoudzou.

Partager