Mission accomplie: Azali commence à gracier ses opposants maintenant qu’il s’est intronisé sur la trône

Partager

Dans un communiqué de presse de Beit-salam, le dictateur putschiste a accordé une grâce totale et partielle à 21 prisonniers politiques. Des hommes et femmes qui ont été emprisonnés illégalement car opposants au régime dictatorial d’Azali Assoumani. Maintenant que l’homme fort des Comores ait réussi son hold-up, il se met à libérer certains des prisonniers, surtout les plus faibles politiquement.

Voici la liste de ceux qui vont devoir se reposer les nuits après avoir été contraints à conduire la moto durant des mois dans la prison la plus sale du monde.

  1. Saïd Ahmed Said Tourqui alias Sast
  2. Bahassane Ahmed Said
  3. Mohamed Ali Abdallah alis Regne
  4. El Had Ibrahim Halifa alias Eli
  5. Said Tourqui Sitti Nourou
  6. Aliane Halifa
  7. Younoussa Mze alias Taoufik
  8. Ibrahim Salim
  9. Fakridine Djaffar alias Papa Kirikou
  10. Hassane Ahmed El Barwane
  11. SadamToihir
  12. Siradjidine Ben Mahamoud
  13. Dahalane Siaka
  14. Kamardine Said Ali alias Candidat
  15. Absoir Ali
  16. Mohamed Ali Said alias Wahabi
  17. Ahmed Bourhane
  18. Soumaila Kassim alias Basma
  19. Almoutawakil Ahamada alias Cisse
  20. Kadrichifa Mohamed Hamza alias Kadi
  21. Hamdoune Ismael alias Kassapa

Partager