Chassé 2 jours après son mariage, il prend son beau-oncle en otage et réclame un remboursement


Par , le dans l'actualité comorienne
Chassé 2 jours après son mariage, il prend son beau-oncle en otage et réclame un remboursement Un jeune comorien de Marseille a publié une vidéo dans laquelle il explique ses malheurs. Après avoir dépensé tout son argent pour faire un beau mariage, deux jours après sa belle-famille ne veut plus de lui.

Sachant que le Ukumbi a rapporté 15 000 euros à la belle-famille. Entant donné qu'ils le rejettent, le jeune homme ruiné est parti armé pour réclamer qu'on lui rembourse son argent. Il a posé le Mzinga sur la tête de l'oncle de sa femme et exige 7000 euros.

Cette histoire illustre bien un phénomène de plus en plus fréquent dans la communauté comorienne à Marseille. Des mères poussent leurs filles a épouser des hommes qu'elles n'aiment pas pour ensuite les rejeter une fois qu'elles ont fait le mariage et organisé le fameux Ukumbi.

En plus du prestige et de l'honneur, cette cérémonie lucrative peut rapporter jusqu'à 30 000 euros à certaines familles. De quoi susciter la convoitise de certaines mamans comoriennes.