Le ministère de la Santé réfléchit sur le diagnostic du système national de financement de la santé


Par , le dans l'actualité comorienne
Le ministère de la Santé réfléchit sur le diagnostic du système national de financement de la santé L'assurance maladie globale, priorité du gouvernement comorien, vise à faciliter l'accès de la population à des soins de santé de qualité à tous les niveaux de la pyramide.


Un atelier de trois jours, ouvert la semaine dernière à Moroni, sur le diagnostic du système national de financement de la santé aux Comores, a réuni les membres du comité technique multisectoriel chargé de piloter le processus de mise en place d'une assurance maladie générale.

Le ministère de la Santé a lancé un atelier de trois jours à Moroni sur le diagnostic du système national de financement de la santé aux Comores. L'objectif du ministère de la Santé à travers cet atelier de trois jours est «d'élaborer une stratégie de financement de la santé» conformément au principe régional de l'OMS de fournir à l'Afrique un cadre pour l'accès aux soins pour la population.

"La feuille de route que nous suivons respecte le plan d'action du gouvernement", a déclaré Moinour Said Ahmed, secrétaire général du ministère de la Santé lors de l'ouverture de l'atelier qui s'est achevé samedi. Pour accompagner ce projet, il a fallu la mobilisation de partenaires techniques et financiers.

Pour le moment, "l'OMS, l'AFD et la Coopération française ont déjà démontré leur engagement à soutenir ce grand projet", a ajouté le Secrétaire général. L'assurance maladie globale, priorité du gouvernement comorien, vise à faciliter l'accès de la population à des soins de santé de qualité à tous les niveaux de la pyramide.