Le plan machiavélique d'Azali pour mettre la population dans ses poches


Par , le dans l'actualité comorienne
Le plan machiavélique d'Azali pour mettre la population dans ses poches Azali un fin stratège ?
《 Le garçon, sorti d'une école de guerre , le lieu idéal où on formait les futures élites militaires Africaines , qui ensuite se succéderont aux pouvoirs par Putsch , pour beaucoup d'entres elles , souvent avec la complicité des dirigeants de la France de naguère - Ce petit détour mérite d'être souligné, pour la compréhension de ce qui suit : la chronologie des évènements, Azali arrive au pouvoir, se retrouve avec Sambi , tous deux désireux , on va dire de la même femme ( La république ) Comment faire pour éliminer ce concurrent gênant, c'est fait du moins pour le moment - Que faire étant minoritaire, c'est d'aller à l'offensive et toujours à l'offensive, c'est fait puisque le référendum est fait - Maintenant que c'est fait , que va t-il faire , aller à la recherche de l'opinion jusqu'ici hostille, ce ne sera pas une longue route - Pourquoi ? Demain , avec la formation de son gouvernement et non remaniement contrairement à ce que disent les gens , on change de république, ce gouvernement en vue ne saurait être perçu comme étant un remaniement , enfin bref - un gouvernement très généreux, il competera aux dires des proches comme le veut la nouvelle constitution d'ailleurs , quinze ministres et trois secrétaires d'Etat , qui couvriront l'ensemble des régions du territoire National - On parle de quatre ministres à Moheli et probablement un secrétaire d'État ça fera cinq et c'est pas finit avec les directions de sociétés , une première pour l'île - Ensuite Anjouan , Ah Anjouan la gâtée, là-bas on compterait cinq ministres et un secrétaire d'État probablement aussi - d'importantes directions - Grande Comore 6 ministres, un secrétaire d'État? Peut-être? Le puzzle Azali commence là, il va conquérir l'opinion à mon avis de la façon suivante, À Mwali les principales régions seront pourvues de ministères avec les postes de direction, l'île sera couverte complément politiquement - À Ndzuwani , Mutsamudu aura son minstre - Domoni aussi , reste à couvrir la région de Sima , la cuvette , le Nyoumakele et , c'est pas finit, ajouter les directions, théoriquement Anjouan est couverte , reste la grande île là-bas ,les choses se corsent complexement, puisqu'il faut à la fois satisfaire les partis et en même temps tenir compte des régions à regarder - Au vu de ces données vous remarquerez que la pléthore des ministres prévues par la constitution n'est pas anodine car elle poursuit un objectif politique bien précis qu' est de retrouver l'opinion perdue première constatation - Deuxième constatation est c'est la plus importante, Azali avait compris bien avant que le parti juwa devait quitter la majorité pour la raison donnée plus haut , se savait incapable à lui seul de gagner une élection transparente, il fallait donc créer des secousses pour faire peur, car savait qu'en procédant ainsi l'opposition n'allait pas accepter, c'est ce qui s'est passé - Des questions se posent , l'opposition a t-elle les moyens de sttoper ce 《 rouleaux compresseur , je n'en doute pas , à elle de voir comment - Et Sambi dans tout ça est il mort ? Question complexe à répondre, mais franchement à mon avis non - Comment compte t-il réagir - c'est pas encore claire - Mouigni - Mamadou - Djaffar , mon frère feront comment? Seule issue pour eux tous l'union , l'union et sincérité - Qui remportera la bataille finale , seul l'avenir le dira , pour le monment Azali a gagné une manche , mais pas le match puisque chez les hommes comme au tennis c'est toujours en trois manches - La bataille de Moroni n'a pas finit de relever tous ses secret , Au fait pourquoi pas un gouverneur de Mutsa ?

Daoud Halifa