Tennis : Coupe d'Afrique des Nations (Can 2018) Des Tennismen comoriens au Gaborone


Par , le dans l'actualité comorienne
Tennis : Coupe d'Afrique des Nations (Can 2018)  Des Tennismen comoriens au Gaborone Le week-end, une sélection nationale masculine partira pour le Botswana, à l'occasion de l'édition 2018 de la phase nationale de la Coupe d'Afrique des Nations. Trois athlètes comoriens y défendront le flambeau national. « Pour nous, c'est une première expérience internationale. Nos joueurs affronteront les autres prétendants au titre en simple et double. La tâche n'est pas aisée. Mais nos athlètes sont déterminés à focaliser l'attention internationale », explique le Directeur Technique National (Dtn), Zayya Mahamoud.


Pour la première fois de l'histoire de la discipline aux Comores, une équipe nationale est qualifiée à une phase finale d'une Coupe d'Afrique des Nations : trois athlètes et un capitaine seront accueillis à Gaborone (Botswana) par la Fédération internationale de Tennis (Fit). Djaffar Nahed, Maoulida Ali Amir et Naim Ahamada sont sélectionnés pour défendre le flambeau national de la Can 2018, du 4 au 11 novembre 2018. « Cette première expérience internationale est un événement pour la Fédération Comorienne de Tennis (Fct). Les efforts déployés aux Comores pour le développement de la discipline a retenu l'attention de la Fit. L'invitation pour le Botswana est un geste d'encouragement. Nous allons affronter les grands joueurs d'Afrique! Ça sera enrichissant pour nos compétiteurs », explique Djaouad Mze, trésorier de la Fct.

Les Comores prennent part en simple et en double. Nos ambassadeurs vont optimiser cette sortie pour rehausser l'image du tennis national. Mais une discipline sportive, qui accuse un impressionnant taux d'arriéré de cotisation impayée, peut-elle prendre part à une compétition de grande envergure ? « Nous sommes en règle. De nos propres poches, moi et le Dtn, nous avons régularisé auprès de grandes instances de la discipline [Fit et Confédération Africaine de Tennis, ndlr] plus d'1 million, correspondant à 4 années... Actuellement, le Comité Olympique nous a assuré un billet et le Ministère de Sport nous a promis une enveloppe de 2 millions », rapporte l'argentier de la Fct.

Le Dtn conclut : « Des personnes morales et physiques, sensibles à nos préoccupations, nous ont promis leur accompagnement et d'autres nous aident déjà. On les en remerciera à notre retour...». Un retour triomphal ou décevant ?</p>

Bm Gondet