El-maarouf: Une femme enceinte risque de mourir car son mari refuse qu'on lui fasse une césarienne


Par , le dans l'actualité comorienne
El-maarouf: Une femme enceinte risque de mourir car son mari refuse qu'on lui fasse une césarienne Les comoriens n'ont pas confiance aux hôpitaux, aux médecins et aux systèmes sanitaires des Comores. L'image des hôpitaux et des professionnels de santé aux Comores est ternie au point qu'un comorien préfère dépenser des millions pour aller soigner un rhume à l'étranger. Et pourtant, bien qu'il ait beaucoup des faux médecins aux Comores, les Comores disposent de très bons médecins. Mais cela n’empêchent pas beaucoup d'assimiler une intervention chirurgicale à une mort artificielle.

A en croire une information relatée par le Journal Massiwa, une patiente âgée de 35 ans est admise en urgence à l'hôpital. Une césarienne s'impose pour sauver l'enfant ou la mère. Mais le père et la mère s'opposent à toute intervention chirurgicale.
Informé, le ministère de la santé remue ciel et terre pour convaincre le mari d'autoriser l'opération.
Pour l'instant, les parents ne cèdent pas et ne signent pas la décharge pour désengager l’hôpital.