Affaire Mamadou: Opération de nettoyage à la police


Par , le dans l'actualité comorienne
Affaire Mamadou: Opération de nettoyage à la police La note de service signée ce vendredi 8 février concerne particulièrement le groupement d’intervention de la police nationale (GIPN). Sont « suspendus jusqu’à nouvel ordre » le commandant du GIPN Hassane Ali Imane, le chef des opérations Assafdine Ali Mgomri et son adjoint Ahmed Mohamed Soulé, ainsi qu’un autre officier du nom de Styl Mohamed.

Il est indiqué sur la note de service du chef du personnel de la police que les mis en cause sont suspendus pour « faute grave » sans plus de détails. Toutefois, selon des informations recueillies auprès de policiers, les quatre têtes du GIPN paient le prix de leur refus d’obéir aux ordres de la hiérarchie laquelle aurait demandé, ce 07 février, le déplacement du chef de l’opposition de son domicile d’Iconi. Le GIPN aurait exigé au préalable un mandat émanant de la justice pour se couvrir avant de traiter l’opération. Et ça, c’était trop demander. En tout cas ça en a l’air au regard des sanctions.