COFIPRI: Bientôt la production d'agrégat et du ciment aux Comores


Par , le dans l'actualité comorienne
COFIPRI: Bientôt la production d'agrégat et du ciment aux Comores D’ici novembre prochain, la société luxembourgeoise, COFIPRI, produira son premier
agrégat ; c’est ce qu’a déclaré, hier mercredi, son représentant devant les journalistes qu’il avait conviés en conférence de presse. Il a aussi fait part de l’état d’avancement des travaux de la cimenterie de Bahani.
Michael Léos, le représentant de la société COFIPRI aux Comores, a fait état de l’état d’avancement des travaux de la cimenterie de Bahani dans la commune de Djoumoichnogo. Depuis 10 jours, la société, avec l’appui de la commune, procède au terrassement du terrain. Le projet comporte deux phases, selon M. Léos, consistant en une étude de faisabilité et puis la mise en place de l’unité de production.
Au cours de sa conférence de presse, le représentant de COFIPRI a présenté ses collaborateurs dont un spécialiste en impact environnemental, un autre en concassage et un troisième qui est un géochimiste. « Nous comptons faire notre première production d’agrégat d’ici novembre 2015. Pour la cimenterie, on peut compter
entre 18 à 20 mois pour la production », poursuit-il.
Ce projet devrait générer plus de 200 emplois, s’agissant de la cimenterie. Quant au concassage, ce serait une cinquantaine d’emplois qui pourraient être proposés.
D’après les responsables de cette société luxembourgeoise, l’investissement s’élève à 35 millions d’euros.
« Notre but est de donner une offre aux Comoriens, que ce soit dans le ciment ou dans les agrégats », a dit le représentant de COFIPRI.
« Nous ne sommes pas venus concurrencer d’autres. Nous savons que le besoin est très important et nous allons essayer de tirer les choses vers le haut et donner aux Comoriens, un produit de qualité ».
Selon ses estimations, la société COFIPRI compte produire 250.000 tonnes de ciment et 1 million de tonnes de sable par an.
Mohamed Youssouf