Un nouveau gouvernement pourquoi faire ?


Par , le dans l'actualité comorienne
Un nouveau gouvernement pourquoi faire ? La population Comorienne, la classe Politique, les Sages, pensaient avoir tout vu dans le genre des fruits verts et pas murs! Non, le fameux Dr Ikililou Dhoinine, le roi des erreurs politiques qui font croire à des gags de très mauvais goût, le Vizir qui voulut être Sultan, vient de démarrer un cycle infernal, qui nous promet de sérieuses secousses dans l'opinion. Le régime du DR Ikililou Dhoinine ne manque pas une occasion de nous ramener à notre triste et infâme réalité. Aujourd'hui, nous pourrions croire que nous sommes victimes du mauvais sort, d'une malédiction millénaire qui n'a eue de cesse de détruire notre bien être, notre unité et notre Patrie.!

Soyons clairs, notre situation n'a rien d' un mauvais sort, non, c'est la continuation des agissements de quelques uns qui pensent avoir le droit de tout faire, de ces gens qui ont un semblant de pouvoir, que veulent bien leur prêter les vrais maîtres du Pouvoir : l'Armée et les Forces de l'Ordre, en échange de quelques subsides distribués .Mon ami Kamal Saindou, journaliste de talent et qui sait manier la plume a écrit dernièrement dans le Blog de" RidjaCenter Blog" une vérité des écrits saints, qui ressemble à une vérité de La Palisse: "On a les dirigeants que l'on mérite"!

Certes, mais voyez-vous avec notre cher Dr Ikililou DHOININE, on atteint le bouquet, on a les gens que l'on n'a pas voulu, que l'on a pas choisi! Dans le cas du DR Ikililou Dhoinine, vous conviendrez que cet homme n'a jamais reçu l'onction du suffrage universel.Imaginez mes chers amis,tout simplement, parce-qu’il s'est trouvé au bon endroit, au bon moment pour bénéficier d'un effet d'aubaine et tirer profit d'un concours de circonstances qu'il s'est vu propulser à la tête de l'Etat Comorien.!

Ce croyant, du moins par ses actes publics, aurait dû louer l'éternel en guise de reconnaissance, faire le serment de faire de bonnes actions, pour trancher avec ce qu'avez connu les Comores depuis plus de 40 années! Lui et sa clique,n'avaient aucune contrainte politique, aucune obligation morale,ils auraient pu œuvrer pour une concorde nationale, terminer l'action pour une réconciliation de toute la classe politique, afin d’œuvrer pour le bien être de la Population, hé bien NON! ils ont au contraire créer des rivalités qui n’existaient pas, approfondies celles qui existaient. Imaginons un peu si cet homme et sa clique avaient pu faire aboutir un nouveau pacte social qui aurait engagé l'Etat et le Peuple pour les décennies à venir. Comme ils auraient pu , en faisant preuve d'audace et de courage, s'attaquer aux lourds et brûlants dossiers de la corruption qui imprègnent toute la classe politique et l'administration, montrer leur volonté d'éradiquer ce fléau, qui mine l'économie nationale et compromet sérieusement toutes perspectives de développement du Pays. En créant une Brigade financière indépendante rattachée aux Instances Judiciaires,pour mettre à jour et punir sévèrement tous les actes illicites relevant des détournements de deniers publics.

Lancer des réformes nécessaires pour une gestion harmonieuse de l'Etat. Non, il semble acquis maintenant que le système judiciaire est en grande partie, aux ordres,d'un Pouvoir qui voyant que ses agissements ne trouvent que très souvent colère et opposition, mais nous savons tous qu'il y a dans toute l'Administration ces Grands serviteurs de l'Etat, qui chacun à leur place, effectuent au mieux leur travail, ce sont ces Gens là qu'il faut aider et leur promettre qu'un jour prochain, le Peuple leur donnera la possibilité de faire leur travail en pleine lumière et devant des Citoyens qui sauront leur dire:"MERCI".

Le Dr Ikililou Dhoinine n'étant pas un homme d'appareil mais un produit de la Société Civile, il était le mieux placé et le plus indiqué pour mener une politique d'assainissement et créer les conditions d'une recomposition de la grande famille politique, éliminer ces partis toxiques qui n'ont aucune utilité pour la grandeur du Pays mais par contre sachant jouer de l'opportunisme de quelques grands Gourous, corrompus, mafieux et voulant avant tout le Pouvoir pour s'enrichir. Ils auraient pu placer son quinquennat sous le signe de la réforme de la Santé publique en y consacrant les moyens pour rénover, le système sanitaire désuet, en lui apportant un équipement adéquat, moderne et performant, lui dont c'est la Vocation, demander au Corps médical ce qu'il pense du Dr Ikililou Dhoinine, homme qui a embrassé cette profession !

Bref, que d'actions manquées, de rendez-vous avec le peuple manqué, des espoirs brisés, d'autant plus qu'il avait des leviers pour agir, or il a choisi de rester dans cette béatitude idiote et non conforme au poste qu'il occupait,il s'est contenté de vivre dans ce cocon que ses prédécesseurs avaient tissés dans le but d'assouvir des desseins funestes, enrichissement rapide par le biais d'un Cabinet noir, piloté à distance à partir de la Présidence de la République, vous voulez une preuve, demandez un audit sur toutes les Sociétés d'Etat, vous comprendrez alors qu'en fait elles servent de pompe à frics, telle une pieuvre.

Son quinquennat est à mettre à pertes et profits pour le Pays.Il pourra être fier d'être le Président le plus pitoyable, le plus minable et le plus néfaste de notre génération. Le Dr Ikililou vient pour la énième fois de changer de gouvernement tout en abordant la dernière ligne droite de son mandat, où de fortes turbulences et actes anti-constitutionnels à la suite des élections municipales et législatives dernières. Une majorité qui s'est construite dans la douleur et qui joue de l'illusion,les basses manœuvres, la trahison et maintenant ce qui est nouveau une nouvelle variante de chantage en semant le chaos dans les hautes sphères de l'Etat.

Un nouveau Gouvernement pourquoi faire?

Nous voulons connaître la feuille de route de la nouvelle équipe gouvernementale, car il nous semble que sa mobilisation sent une pré-campagne pour les élections de 2016. Après avoir détouné les élections municipales pour s'emparer de la mairie de la Capitale, sans majorité, en même temps il mettait à mal les législatives, confisquait la Présidence de l'Assemblée, avec une majorité étriquée,illisible difficilement qualifiable, voilà qu'ils s'apprêtent avec la même fougue et la même détermination à torpiller les présidentielles de 2016 ; le dispositif gouvernemental mis en place ce 27 avril 2015 n'a qu'un seul objectif: empêcher par tous les moyens l'opposition républicaine de gagner les élections et faire obstruction à l'alternance démocratique.

Oui, chers compatriotes une fois encore notre démocratie est mise à mal! prise en otage, mise aux arrêts, ligotée,impuissante et sans conséquence pour le bien du Peuple.Sachez tout de même, Monsieur Le Président que cela, s'appelle délit, abus de position dominante et que le peuple ne peut pas demeurer indéfiniment un exutoire des régimes tel que le vôtre, le soufre douleur de ses dirigeants,la tête de turc des potentats!Les larmes versées par la population, le cri de cette jeunesse qui ne sait plus où est son avenir, sont la marque incommensurable de tous les espoirs perdus mais aussi et surtout, c'est l'expression indéniable de son indicible amour à l'endroit de la Mère Patrie , la Gloire d'un Peuple.

Une chose est certaine, cher Président,la réprobation,la grogne qui montent et qui gagnent du terrain, va prochainement déborder pas dans la folie mais dans une action populaire , un peu comme l'a si bien fait Martin Luther King aux USA, Et voyez-vous nous faisons le pari, que cet anniversaire des 40 années de la prise de pouvoir de Ali SOIHILI, sera le jour où la jeunesse vous dira STOP et malheur à vous si vous mettez vos troupes à combattre ce qui ne doit pas l'être : la Justice, l'envie de travailler, d'apprendre, de VIVRE et celà Monsieur c'est l'atout de la PAIX, de la DEMOCRATIE et du BONHEUR!

KAMAL ABDALLAH
PORTE PAROLE DU COLLECTIF POUR LA DÉFENSE DE LA DÉMOCRATIE AUX COMORES