Quatre prisonniers politiques totalement « graciés » par le putschiste

Partager

Le putschiste dictateur Azali Assoumani vient de « gracier » 4 de ses victimes de toutes peines. Le populiste ex-président Sambi, dont l’Etat de santé est en détérioration continu, ne figure pas dans la liste. Ce dernier, détenu par peur qu’il puisse soulever le peuple contre le régime dictatorial actuel, sera probablement relâché après que le second mandat d’Azali Assoumani.

Partager