La BDC appuie la promotion du tourisme aux Comores

Partager

La Banque de développement des Comores a signé une convention de partenariat stratégique avec l’Office National du Tourisme aux Comores, pour appuyer le secteur touristique du pays. Les deux institutions montrent, que malgré l’énorme potentiel du pays, le secteur reste à développer.

 

Les Comores font partie des îles de l’Océan Indien qui ont un énorme potentiel touristique mais qui reste toujours inexploité. Mardi dernier, la Banque de Développement des Comores (BDC) et l’Office National du Tourisme aux Comores (ONTC) s’engagent à œuvrer conjointement pour développer le secteur touristique en faisant la promotion du patrimoine et des sites comoriens à travers l’organisation d’évènements, en soutenant les projets entrepreneuriaux liés au tourisme et en contribuant à la création d’un cadre favorable aux investissements étrangers.

« Ce que nous signons aujourd’hui est un accord gagnant- gagnant autour de la promotion du tourisme dans notre pays. Sachant, que le tourisme est consacré dans la Stratégie de Croissance Accélérée et de Développement Durable comme un secteur prioritaire du développement et un levier de croissance. Avec l’appui de la BAD, le pays dispose depuis octobre 2018 d’une stratégie sectorielle validée par les parties prenantes nationales », montre Mohamed Rachid, directeur de l’Office National du Tourisme aux Comores ANTC.

Ce dernier a dévoilé leur plan d’action pour cette année qui comprend trois activités phares. Il s’agit en premier du Karthala Raid, une activité sportif international regroupant des sportifs qualifiés et amateur des randonnées autours du Karthala durant 3 jours de fête et de découverte et qui aura lieu au mois d’Aout prochain. L’ONTC compte travailler avec la BDC pour les différents paiements en ligne. L’office va lancer la destination Comores dénommée COMOROS DECOUVERTE. Un évènement à caractère promotionnel de la destination « les Comores », mais surtout destiné à attirer des investisseurs du secteur. L’événement a été programmé pour le 02 octobre 2019 à Paris, dans le 16e arrondissement. La troisième activité est Al Kamar Festival, un évènement des iles vanille, qui va attirer plus de 1000 personnes autour de la culture et la gastronomie au début du mois de novembre 2019 durant la pleine lune. « Tous ces évènements n’ont qu’un seul objectif : faire la promotion du tourisme comorien », précise-t-il.

A son tour, le directeur General de BDC, Gervais Atta, n’a pas manqué de mots pour souligner l’importance de cet accord et les ambitions de la BDC envers les Comores. « Nous sommes animés par l’ambition et la sincère conviction que nous deviendrons d’ici 2021, la banque comorienne de référence. Cela nous pousse à être en constante recherche de solution pour améliorer nos services, répondre aux exigences de nos clients et stimuler l’économie des Comores. Donc, pour atteindre ces objectifs, nous n’hésitons pas à collaborer avec les institutions ayant la même volonté et la même détermination à donner le meilleur pour développer le pays » a expliqué Gervais Atta.

Son soutien à l’ONTC vise à stimuler le secteur touristique comorien. « Nul n’ignore le potentiel de ces îles de la lune qui pourraient être classées au même rang que l’île Maurice, les îles Seychelles ou même Bali. Ce que la BDC propose, c’est d’être le partenaire des évènements qui mettraient en valeur le patrimoine, la culture et le territoire comorien. C’est d’élaborer des stratégies pour encourager les investissements étrangers. Mais surtout de permettre la concrétisation de mini-projets liés au tourisme. Des projets simples qui augmenteront la palette d’activités proposés à nos visiteurs », poursuit-il. Et d’ajouter que « si nous arrivons à faire des Comores une destination touristique incontournable, ce n’est pas seulement nos institutions qui en tireront profit, ce sont les associations et les entreprises comme vous. Ce sont les 800 000 de comoriens. C’est donc naturellement que la BDC se félicite de cet engagement commun ».

Nassuf Ben Amad HZK

Partager